Première cartographie de l’économie collaborative au Québec par l’Observatoire de la consommation responsable de l'ESG

Première cartographie de l’économie collaborative au Québec par l’Observatoire de la consommation responsable de l'ESG

L’Observatoire de la consommation responsable (OCR) de l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM) en collaboration avec OuiShare Québec, dévoile dans Protégez-Vous, la première cartographie de l’économie collaborative au Québec.

Cette carte de l’écosystème collaboratif recense plus de 170 acteurs (entreprises, OBNL, mouvements citoyens) au Québec répartis dans les 16 secteurs d’activités suivants : alimentation, analytique et réputation, apprentissage, biens, bien-être et beauté, entreprises et corporations, espaces, finance, logistique, municipalité, partage du véhicule, santé, services, services publics, services de mobilité et soutien des travailleurs. Cet outil permettra aux consommateurs québécois d’accéder aux différentes initiatives collaboratives possibles.

Constats

L’économie collaborative connaît à l’heure actuelle une popularité croissante et représente mondialement plus de 15 milliards $. Elle devrait atteindre plus de 325 milliards $ en 2025 (PWC, The Sharing Economy, mai 2015). « Au Québec, peu de données permettent d’estimer le marché de l’économie collaborative. Dans notre édition 2015 du Baromètre de la consommation responsable, nous avons pour la première fois mesuré le comportement de consommation collaborative des citoyens avec des pratiques très populaires comme l’utilisation de plateformes Web entre particuliers telles que Kijiji et LesPAC pour acheter/vendre/recevoir/donner des objets de seconde main. Près de 45 % des répondants l’ont fait au cours des 12 derniers mois. Par contre, à part les plateformes telles Uber, Airbnb et Kijiji, de nombreux acteurs restent encore peu connus du grand public, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de cartographier l’ensemble de l’écosystème collaboratif de la province de manière à montrer aux citoyens l’ampleur des alternatives possibles », explique Fabien Durif, professeur au Département de marketing de l'ESG UQAM et  directeur de l'OCR ESG UQAM, .

Selon Alexandre Bigot, connecteur de OuiShare Québec, « la cartographie ne contient que les initiatives les plus visibles, c’est-à-dire celles possédant un site Web. Si l’on incluait les initiatives présentes sur les groupes Facebook, le nombre serait bien plus important! ».  L'OCR et OuiShare Québec précisent que la carte qui en est à sa première version sera mise à jour et gagnera en interactivité. Face à la croissance importante du phénomène, il était important d’offrir rapidement un portrait actuel de cet écosystème collaboratif.

La cartographie de l'économie collaborative en chiffres :

  • Plus de 170 initiatives collaboratives au Québec dans 16 secteurs d’activités
  • 60 entreprises, 65 OBNL, 30 mouvements citoyens
  • Le secteur du partage de biens est le plus représenté avec 50 initiatives
  • 74 initiatives à Montréal
  • 65 initiatives avec contributions financières pour les usagers
  • 58 initiatives permettant de générer un revenu complémentaire
  • Peu d’initiative dans les secteurs de la logistique notamment les livraisons entre voisins, la logistique du dernier kilomètre et du partage de connaissance.

Méthodologie

Pour figurer dans la cartographie, les activités devaient répondre à une définition précise : « ensemble de pratiques et de modèles économiques fondés sur des réseaux horizontaux et la participation d’une communauté, et transformant les styles de vie et les modes de travail, de création, de fabrication et de gouvernance ». Elles ont ensuite été catégorisées en fonction de l’adaptation du modèle de Honeycomb 3.0 de Crowd Companies et répertoriées selon une dizaine de critères (description, structure organisationnelle, type de relations, contribution financière, gains financiers pour le consommateur, emplacement, taux d’utilisation, lieu de création, etc.). La base de données qui a permis de créer cette cartographie contient d'autres informations.

Pour voir la cartographie, consultez le site de Protégez-Vous

Pour consulter l'ensemble des données collectées