Prix en études patrimoniales 2016 décerné par la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain

Prix en études patrimoniales 2016 décerné par la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain

La Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’École des sciences de la gestion et le Réseau des chercheurs sur les patrimonialisations (Respatrimoni), en collaboration avec la collection “Art et Société” des Presses universitaires de Rennes, ont décerné à Fabien Van Geert le prix UQAM-Respatrimoni en études patrimoniales 2016.

Ce prix permet la publication de sa thèse « Du musée colonial au musée des diversités. Intégrations et effets du multiculturalisme sur les musées ethnologiques », soutenue en 2014 à l’Université de Barcelone, aux Presses Universitaire de Rennes, dans la collection Art et Société.

Argument

La thèse de Fabien Van Geert s’inscrit dans le champ de la muséologie contemporaine et se propose d’étudier les usages de la notion de multiculturalisme dans l’histoire des musées ethnographiques européens, à travers une approche historique de la « multiculturalisation » et trois études de cas européens (Musée des Tropiques d’Amsterdam, Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren et Musée des cultures du monde de Göteborg). Ce travail se distingue par son ampleur intellectuelle qui conjugue histoire culturelle et analyse politique, par son actualité au regard des expressions des différences culturelles postcoloniales dans l’espace public, et par sa dimension comparative européenne. Par ailleurs, le parcours de Fabien Van Geert, qui s’est formé entre la Belgique et l’Espagne, est un bel exemple de formation internationale dans le champ des études patrimoniales.