Portrait d’entrepreneur : le Bar Beauté Maggie Bouffard

Portrait d’entrepreneur : le Bar Beauté Maggie Bouffard

Maggie Bouffard est une jeune femme d’affaires qui voit grand. Après 5 ans à travailler à se bâtir une clientèle, elle ouvre les portes de sa propre entreprise en juin 2014, le Bar Beauté Maggie Bouffard, avec l’aide du Centre d’entrepreneuriat de l’ESG UQAM. La bachelière en administration des affaires, diplômée à l’ESG UQAM et esthéticienne, s’est entourée de cinq professionnels des soins du corps et de la beauté pour offrir à sa clientèle, un grand choix de services. Portrait d’une belle aventure, qui ne fait que commencer.

Quel est ton parcours à l’ESG?

J’ai étudié à temps plein et travaillé à mon compte en même temps d’effectuer mon BAA en administration des affaires. J’ai complété 3 certificats : marketing, administration et perfectionnement en gestion. J’ai terminé mes études en janvier 2013.

Quel a été le plus grand défi rencontré lors de la création de l’entreprise?

Il y a eu plusieurs défis mais le plus grand fut le financement : je devais me démarquer et faire valoir mon projet auprès des institutions financières. Un an avant l’ouverture de mon entreprise, je suis allée voir un banquier dans le but de connaître tout ce dont j’avais besoin pour obtenir le financement nécessaire. Je tenais mordicus à avoir un dossier en béton et posséder tous les outils pour réussir.

Quels sont vos projets pour l’avenir?

De nombreux projets sont sur ma liste. Parmi ceux-ci, il y a la croissance de mon entreprise actuelle en recrutant entre autres plus de spécialistes de la beauté et des soins corporels.

J’espère également dans un proche avenir mettre en marché ma propre ligne de cosmétiques. J’aimerais pouvoir conquérir le monde avec des produits qui se démarqueront de ceux actuellement sur le marché. J’ai la chance d’être secondée par des étudiants de l’ESG. Ils m’aident dans la croissance de mon entreprise et à l’élaboration d’un plan d’affaires réaliste pour que mon rêve devienne réalité. C’est de l’or en barre!

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui démarre son entreprise?

Toujours se faire confiance et suivre notre intuition. Être persévérant et constamment visualiser notre objectif. Bien s’entourer et ne pas avoir peur de demander de l’aide. Il faut être prêt à sortir de sa zone de confort et prendre des risques. Je dis souvent qu’avoir son entreprise c’est comme les montagnes russes, il y a des journées plus faciles que d’autres mais il ne faut jamais lâcher et se rappeler pourquoi la réalisation de ce rêve est important pour nous.

Qu’est-ce que t’a apporté le Centre d’entrepreneuriat?

Le directeur du Centre d’entrepreneuriat, Monsieur Michel Grenier, a été mon coach lors de l’élaboration de mon plan d’affaires et mon mentor pendant 2 ans comme l’exigeait l’organisation Futurpreneur avec laquelle j’ai eu un prêt. De plus, les étudiants de l’ESG m’ont énormément aidée pour la réalisation de mon projet,  avec leurs travaux de recherches sur mon entreprise.

Quelle est ta plus grande réalisation/fierté dans cette aventure?

Je suis fière d’avoir réalisé un de mes rêves que je chérissais depuis mon jeune âge, celui d’avoir ma propre entreprise. Je suis fière de créer de l’emploi. Je suis fière de pouvoir offrir des soins et services de qualités dans un salon à la hauteur de mes exigences et de celles de ma clientèle qui me fait confiance depuis des années.