Cité-Jardin du Tricentenaire : Conférence de la professeure Sylvie Paré

René Vandelac, président de l’Association de Cité-jardin, Sylvie Paré, professeure ESG UQAM, Marc H. Choko, professeur École de design de l’UQAM

René Vandelac, président de l’Association de Cité-jardin, Sylvie Paré, professeure ESG UQAM, Marc H. Choko, professeur École de design de l’UQAM

Dans le cadre du 75ième anniversaire de la Cité-Jardin du Tricentenaire, située dans l’arrondissement Rosemont-La Petite Patrie, la professeure Sylvie Paré, du Département d’études urbaines et touristiques, et le professeur Marc Choko de l’École de design, ont donné une conférence conjointe sur l’histoire et les enjeux actuels de la Cité-Jardin du Tricentenaire. C’est devant une centaine de personnes, résidents actuels, anciens résidents et citoyens intéressés au sujet, que s’est déroulé l’événement. Une séance de questions et une discussion animée ont suivi, de même qu’une séance de signature du livre de Marc H. Choko, réédité à cette occasion. En août prochain, une fête viendra clôturer les célébrations du 75e.

À propos de la Cité-Jardin du Tricentenaire

La cité-jardin est un concept d’urbanisme britannique né à la fin du XIXe siècle. Il s’agit d’une façon novatrice de penser la ville, en opposition à la ville industrielle qui est trop polluée, et à la campagne qui est considérée comme trop loin des villes. Parmi ses caractéristiques se trouvent :

  • une densité relativement faible du bâti;
  • la présence d’un couvert végétal de qualité de manière à favoriser un air pur favorisant la santé;
  • la présence d’équipements publics situés au centre de la cité-jardin (parcs, galeries de commerces, lieux culturels).

La Cité-jardin du Tricentenaire est inaugurée en 1942, à l’occasion des 300 ans de Montréal, dans le quartier Rosemont-La Petite Patrie, pour encourager les espaces verts et réduire la circulation automobile.