L’OCR publie la huitième édition du Baromètre de la consommation responsable au Québec

L’OCR publie la huitième édition du Baromètre de la consommation responsable au Québec

L'Observatoire de la consommation responsable (OCR) de l'ESG UQAM publie la huitième édition de son Baromètre de la consommation responsable au Québec, réalisé grâce au soutien de RECYC-QUÉBEC auprès de 1002 répondants représentatifs de la population québécoise.

«Parmi les faits saillants, on observe des attentes très élevées en matière de responsabilité sociale envers les entreprises, en particulier sur le respect des droits des employés et des clients (87,2 %) et sur l'application de politiques de responsabilité sociale et le respect de l'environnement (84,2 %). Mais l'analyse des 6 profils de consommateurs responsables au Québec montre que chez certains d'entre eux, ces attentes s'avèrent disproportionnées par rapport à leurs propres comportements de consommation responsable», révèle Fabien Durif, directeur de l'OCR et professeur au Département de marketing.

Ainsi, plus de 86,3 % des répondants mentionnent être à la recherche de produits plus durables, mais seulement 68 % déclarent avoir privilégié ce type de produits dans les 12 derniers mois. «L'intérêt pour la consommation responsable est présent et de nouvelles tendances de consommation voient le jour, mais il faut identifier avec plus de précision les leviers du changement comportemental», explique Fabien Durif, qui est également vice-doyen à la recherche de l'École.

Autres faits saillants de l’étude :

  • Le « fabriqué au Québec » est un critère d’achat important : le lieu de fabrication est le critère le plus important pour le choix de meubles pour plus d’1 consommateur sur 2; le logo « fabriqué au Québec » est celui qui influence le plus les consommateurs sur l’étiquette (pour 83,4% d’entre eux);
  • De nouvelles tendances de consommation alimentaire: plus d’1 consommateur sur 10 adopte une alimentation végétarienne et/ou végétalienne; le bien-être animal est pris en compte par plus de 84,2% des consommateurs dans leur consommation alimentaire; entre 5,6% et 8,7% ont acheté dans la dernière année des fruits et légumes ‘imparfaits’ mis en vente par les détaillants québécois pour des raisons de rapport qualité/prix et pour limiter le gaspillage alimentaire;   
  • Le recyclage est une pratique bien intégrée: sur les 8 pratiques mesurées dans l'Indice de consommation responsable depuis 2010, le recyclage apparaît comme la pratique la mieux implantée dans la population (90,1 %, en hausse de 2,1 points depuis l'an dernier), suivie de la consommation locale (72 %, en hausse de 0,7 point).

Pour consulter tous les résultats du Baromètre de la consommation responsable 2017 : ocresponsable.com/barometre-de-la-consommation-responsable-edition-2017/