Nomination du professeur François Audet à titre de directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal

Nomination du professeur François Audet à titre de directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal

Le Conseil d’administration de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a entériné la nomination du professeur François Audet à titre de directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM).

Professeur au Département de management et technologie de l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM), François Audet est un expert reconnu dans l’analyse des politiques humanitaires et de coopération internationale du Canada. Directeur-fondateur de l’Observatoire canadien sur les crises et l’aide humanitaire (OCCAH), seul centre de recherche sur le sujet au Canada, il possède plus de quinze années d’expérience au sein d’organisations internationales, dont huit passées à l’étranger. Il a notamment agi comme chef de délégation régionale en Afrique de l’Est et de l’Océan Indien pour la Croix Rouge et directeur des programmes pour CARE. Il a réalisé plus d’une centaine de missions d’appui technique, de suivi et d’évaluation sur des projets humanitaires et de développement dans une quarantaine de pays. Il conseille diverses institutions non-gouvernementales, gouvernementales et politiques en matière de coopération internationale. M. Audet est affilié au Réseau des Opérations de Paix de l’Université de Montréal et au Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ) de l’ENAP. Il a également été Visiting Scholar au Humanitarian Policy and Conflict Research (HPCR) à l’Université Harvard.

« C’est avec un immense honneur que j’accepte ce nouveau mandat à la direction de l’IEIM, une force au Québec depuis quinze ans dans la diffusion du savoir, la vulgarisation et le partage des connaissances, la recherche et la formation en études internationales, se réjouit François Audet. Je m’engage à ce que l’UQAM puisse compter sur l’IEIM comme une véritable caisse de résonnance de son internationalisation. Dans cette ère de mondialisation où les limites des communications sont repoussées à chaque jour, où les crises internationales continuent de nous toucher, l’IEIM sera un moteur pour l’UQAM, afin d’être au cœur des débats, en utilisant notre savoir et notre expertise ».