Publication des nouvelles lignes directrices concernant les statistiques sur les coopératives

La professeure Marie J. Bouchard, Présidente du Groupe de travail technique sur les statistiques coopératives du Comité pour la promotion et l’avancement des coopératives (COPAC)

La professeure Marie J. Bouchard, Présidente du Groupe de travail technique sur les statistiques coopératives du Comité pour la promotion et l’avancement des coopératives (COPAC)

La 20e Conférence internationale des statisticiens du travail (CIST) a adopté le 18 octobre 2018 les nouvelles Lignes directrices concernant les statistiques sur les coopératives. Réunis à Genève dans les locaux de l’Organisation internationale du travail (OIT), les délégués gouvernementaux réunis avec les représentants des travailleurs et des employeurs ont accueilli très favorablement la proposition. Ces lignes directrices sont l’une des étapes menant à des statistiques fiables et comparables sur les coopératives à l’échelle mondiale. Elles font suite à une résolution adoptée en 2002 par l’OIT (R. 192) qui, reconnaissant l'importance des coopératives pour la création d'emplois, la mobilisation des ressources et la stimulation de l'investissement, ainsi que leur contribution à l'économie, notamment la plus complète participation au développement économique et social de toute la population, recommandait entre autres d’améliorer les statistiques nationales sur les coopératives en vue de leur utilisation pour l'élaboration et la mise en œuvre de politiques de développement.

Ces lignes directrices sont issues de travaux, dirigés depuis 2016 par Marie J. Bouchard, du Groupe de travail technique sur les statistiques coopératives du Comité pour la promotion et l’avancement des coopératives (COPAC). Le COPAC est un partenariat mondial multipartite composé de l’Alliance coopérative internationale (ACI), l’Organisation internationale du travail (OIT), le Département des Affaires Économiques et Sociales l’Organisation des Nations Unies (ONU DAES), l’Organisation mondiale pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et la World Farmers’ Organisation (WFO). Parmi ces travaux, mentionnons le cadre conceptuel, rédigé par Marie J. Bouchard, Madeg LeGuernic et Damien Rousselière, publié par l’OIT en 2017.

Marie J. Bouchard est professeure au Département d’organisation et ressources humaines de l’ESG UQAM, membre du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) et présidente de la Commission scientifique Économie sociale et coopérative du CIRIEC International (Centre international de recherche et d’information sur l’économie publique, sociale et coopérative).