Nomination de Martin Drouin au sein du Conseil du patrimoine de Montréal

Nomination de Martin Drouin au sein du Conseil du patrimoine de Montréal

Martin Drouin, professeur au Département d’études urbaines et touristiques de l’École des sciences de la gestion (ESG UQAM), a été nommé au membre au sein du Conseil du patrimoine de Montréal (CPM) lors de la séance du 18 septembre 2018.

À propos de Martin Drouin

Martin Drouin est professeur au Département d’études urbaines et touristiques de l’ESG UQAM. De 2006 à 2011, il a été coordonnateur de l’Institut du patrimoine à l’UQAM. Pendant la même période, il a été adjoint à la rédaction de la revue de la Société pour l’étude de l’architecture au Canada. Il est actuellement le trésorier de cette société savante (canada-architecture.org).

Formé d’abord en histoire, il est aujourd’hui docteur en études urbaines (UQAM/INRS). À cette formation s’ajoutent deux stages de recherches doctorales. Un premier, financé par le Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC), l’a conduit à l’Institut de Géoarchitecture de l’Université de Bretagne occidentale (Brest, France) où il s’est intéressé au mouvement de sauvegarde des chapelles et plus particulièrement à l’association Breiz Santel. Un deuxième, financé cette fois par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH), lui a permis de retourner à l’UQAM dans le cadre d’un projet intitulé « La genèse du combat patrimonial (Montréal, 1960-1973) ».

Les travaux qu’il mène portent sur l’histoire du patrimoine bâti au Québec. Il s’intéresse plus particulièrement aux mécanismes de la patrimonialisation et au sens investi dans la conservation architecturale. Dans cette optique, l’action des associations de sauvegarde s’impose comme un axe privilégié de ses recherches.

À propos du Conseil du patrimoine

Le Conseil du patrimoine de Montréal conseille et informe le conseil municipal, le comité exécutif et les conseils d’arrondissements sur les questions liées à la protection et à la mise en valeur du patrimoine, notamment pour la citation de monuments historiques, la constitution de sites du patrimoine ou les demandes de démolition d’immeubles patrimoniaux. Son rôle l’amène à se prononcer sur les propositions de modifications du Plan d’urbanisme et lors de l’adoption de projets majeurs touchant un emplacement reconnu pour sa valeur patrimoniale. Il contribue également à l’élaboration et à la mise en œuvre de la Politique du patrimoine de la Ville, tout en s’intéressant à l’initiation et à la sensibilisation des citoyens au patrimoine, par son appui à l’organisation d’activités et à l’élaboration d’outils pédagogiques.