15 Janvier 2020

La professeure Ying Gao exposera ses dernières créations vestimentaires robotisées en Europe

La professeure Ying Gao exposera ses dernières créations vestimentaires robotisées en Europe
Photo: Malina Corpadean

La série de vêtements robotisés Flowing water, Standing time (2019) de la professeure de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM Ying Gao sera présentée au Haus der elektronischen Künste Basel, en Suisse, du 16 janvier au 8 mars prochain, dans le cadre de l’exposition Making FASHION Sense. L’événement, qui réunira des créateurs de renommée internationale, dont Hussein Chalayan et Iris van Herpen, traite de la transformation radicale de la mode par la technologie ainsi que des efforts artistiques des designers pour une mode plus durable. L’événement a été classé dans le top 10 des expositions de mode majeures en 2020.

Flowing water, standing time sera aussi présentée en Écosse au National Museums Scotland, du 26 juin au 25 octobre prochain. Intitulée Little Black Dress, l’exposition, qui rassemblera plusieurs marques prestigieuses ainsi que des créateurs de mode comme Chanel, Dior et Jean Paul Gaultier, présentera l’histoire et l’évolution de la petite robe noire, cette pièce iconique du vestiaire féminin créée par la designer Coco Chanel en 1926, qui est devenue au fil du temps un symbole d'élégance et de raffinement.

Flowing water, standing time met l’accent sur l’autonomie des vêtements à agir et à réagir en se métamorphosant physiquement. Pour créer cette pièce, Ying Gao a utilisé du silicone, du verre et du thermoplastique (PVDF), des matières dans lesquelles ont été insérés des composants électroniques. Complétée par un casque en verre, la création vestimentaire se veut une réflexion sur des questions actuelles en design. La designer s’est également inspirée du livre L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau, du neurologue Oliver Sacks, dans lequel le médecin relate le cas d’un quinquagénaire persuadé d’être un adolescent.

La diplômée de l'École supérieure de mode de l'ESG UQAM Sarah Danis-Cyr (B.A. gestion et design de la mode, 2019), l’étudiante au baccalauréat en gestion et design de la mode Marianne Frève ainsi que l’ancienne étudiante en mode Julie Desjardins (2017) ont contribué à la création comme assistantes de design. C’est Marianne Frève qui fera les voyages en Suisse et en Écosse pour monter les installations dans les musées. Les matériaux utilisés dans le cadre du projet de vêtements robotisés font partie du top 10 des meilleures innovations en design « Innovative Materials of 2019 », tel qu’établi par l'influent magazine de design britannique dezeen.

La série Flowing water, standing time sera aussi présentée lors de la 5e édition de la Biennale internationale d'art numérique de Montréal, en mai prochain.

Catégories :
Partager :